The table of contents shows you the size of what Hardness 10 is all about.

La table des matières vous montre la taille de ce qu'est la Dureté 10.

Hardness 10: Table of contents

Introduction

  • The Genesis of diamond 9
  • The earth’s core still largely unknown 10
  • A terrifying force 11
  • Craftsmanship 13

Chapter I

  • History and legends 15
  • Lode Van Berckem and the origin of the diamond cutting technique 17
  • “Naif” diamonds 17
  • Testimony of Robert De Berquem 19
  • Conclusion 22
  • Legends and stories 23
  • History of Diamond Cutting 26
  • Automatic cutting 32
  • The value of diamond 34

Chapter II

  • Famous Stones 39
  • The most famous stones 39

Chapter III

    Characteristics of diamond 81
  • 1. Structure 81
  • 2. Crystalline morphology 82
  • 2.1. General features 82
  • I) Fundamental growth morphologies 87
  • 1. Octahedral growth 87
  • 2. Fibrous growth 88
  • 3. Cuboid growth 89
  • 4. Additional growth morphologies observed in synthetic diamonds only 91
  • II) Combination of several growth morphologies in one single crystal 99
  • Regular, multiple alternation of octahedral and cuboid growth sectors. 99
  • Simultaneous octahedral and cuboid growth: “Asteriated” and “reentrant” diamonds. 100
  • Octahedral then fibrous: Coated diamonds 101
  • III) Other growth events that modify morphology 102
  • 1) Twins 102
  • 2) Parallel growth 104
  • 3) Random intergrowth 104
  • IV) Post growth evolution that modify morphology 105
  • 1) Dissolution 105
  • 2) Breaks and cleavages 108
  • V. Polycrystalline diamonds 109
  • 2.2. Crystalline forms of diamond 110
  • 2.2.1. General forms 110
  • 2.2.2. Maccles or twinned crystals 114
  • 2.2.3. Other forms 115
  • 3. Mechanical properties 116
  • 3.1. Density 116
  • 3.2. Hardness 117
  • 4. Chemical properties 125
  • 5. Optical properties 126
  • 5.1. Refraction of light 126
  • 5.2. Reflective capacity 127
  • 5.3. Dispersion 128
  • 5.4. Birefringence 128
  • 5.5. Fluorescence 129
  • 5.5.1. Colour and fluorescence in diamond 130
  • 5.5.2. Influence of fluorescence on the colour of diamonds 131
  • 5.5.3. Conclusion 136
  • 5.6. Phosphorescence 137
  • 5.7. Transparency to X-rays 137
  • 6. Thermal properties 138
  • 7. Electrical properties 141
  • 8. Surface properties 144
  • 9. Other properties 145
  • 10. Transparency 145
  • 11. Colour and colour treatment 145
  • 12. Inclusions 164
  • 12.1. Feathers or gletsen 165
  • 12.2. Liquid or gas inclusions 166
  • 12.3. Solid inclusions 166
  • 12.4. Inclusions in South African diamonds 169
  • 12.4.1. Spinel inclusion (chromite in a cleaved lamella) 169
  • 12.4.2. Peridote inclusion (forsterite) in a polished diamond 169
  • 12.4.3. Diopside inclusion (pyroxene) in a polished diamond 170
  • 12.4.4. Haematite inclusion in a rough diamond 171
  • 12.4.5. Graphite inclusion in a rough diamond 171
  • 12.4.6. Garnet inclusion (pyrope) in a cleaved lamella 171
  • 12.5. Treatment of inclusions 173
  • 13. Diamond imitations 204
  • 14. Synthetic diamond 214
  • CVD Chemical Vapour Deposition 224
  • Detection 226
  • 15. Improvement of colours in an artificial way (detection) 229
  • 16. Naturally or artificially coloured diamonds 232
  • Colouration after irradiation 235
  • Hpht (high pressure and high temperature) treatment of gem quality diamonds 235
  • Where are we ? 236
  • CVD (Chemical Vapor Deposition) synthesis 262
  • Photoluminescence 280
  • Cathodoluminescence 281
  • Lonsdaleite 282
  • The carbon revolution 283
  • The nanotubes : infinite applications 284
  • Carbone 60 : harder than natural diamond 285
  • Non cvd diamond film 289
  • The eliminated friction by carbon 290
  • Journey to the centre of the earth 293
  • Chameleon diamonds 294
  • Physician’s contributions to diamond 297
  • Diamond in the service of geology : the diamond anvil 297

Chapter IV

  • Geology, prospecting, mining 305
  • 1. Geology 305
  • 1.1. Formation of the Earth’s mantle 305
  • 1.2. Origin in meteorites 307
  • 2. Deposits 310
  • 3. Prospecting 313
  • 3.1. Systematic prospecting of large surfaces 313
  • 3.2. Hydrographical prospecting 315
  • 3.2.1 Traditional alluvial prospecting 315
  • 3.2.2. Alluvial prospecting in a dense environment 317
  • 3.2.3. Exploitation — mining 318
  • The “sniffing” airplane and diamonds 318
  • 4. Exploitation and extraction 320
  • 4.1. Primary deposits 320
  • 4.1.1. Open cast mining 320
  • 4.1.2. Underground mining 324
  • 4.2. Secondary eluvial and alluvial deposits 325
  • 4.3. Coastal and marine deposits 326
  • 5. Ore treatment and diamond recuperation 328
  • 6. Sorting of rough diamonds 335
  • 6.1. Gem diamond 338
  • 6.2. Industrial diamond 343
  • The polycrystalline diamond 343
  • The De Beers monocrystal 344
  • Advanced diamond composite 345
  • Classification of industrial diamonds 349
  • Application fields for diamond tools 350
  • The binding 377
  • Synthetic diamond films for industry 378
  • Synthetic diamond and the industry 380
  • 6.3. Crushing boart or bort383
  • The continental drift and diamond 384
  • Evaluation of a batch of rough diamond 387
  • Twins – makeables – impossible to saw 387
  • Colour classification 389
  • 1. The colourless 390
  • 2. The tinted 391
  • 3. The coloured 391
  • The yellow 391
  • The brown stones 391
  • The fancy colours 392
  • The chromascope colorimeter 392
  • The form 394
  • The weight 394
  • Sorting according to characteristics 395
  • The closed 397
  • The spotted 398
  • The irregulars398
  • The naats 398
  • Bort or boart 399
  • Industrial diamond 399
  • Near gems 399
  • The scales 399
  • The risks of buying rough upstream 401
  • The imitations and manipulations of rough diamond 403
  • There are two methods of evaluation 404
  • Practically speaking 409
  • The pioneering factor : “T estimation” 413
  • Advice for buying rough outside the producers 414
  • Diamonds in Morocco ? 414
  • The diamond sites and geofractals 416
  • JORC-code = joint committee of ore reserves calculations 423
  • The discovery of the most ancient diamonds of our planet 425
  • Kimberlite, the “mother rock” or “elevator”-lift transporter of diamond 426
  • The different sites of the kimberlite 429
  • Chemical composition 430
  • Lamproite or kimberlite 431
  • What is kimberlite ? 431
  • Satellite ores 434
  • A diamond in the galaxy 434

Chapter V

  • Main producing countries 439
  • Africa 440
  • South Africa 440
  • Angola 448
  • Zimbabwe 452
  • Liberia 453
  • Sierra Leone 454
  • Tanzania (former Tanganyika) 459
  • Democratic Republic of the Congo460
  • Namibia 468
  • Central African Republic 470
  • Ghana 471
  • Ivory Coast 472
  • Guinea 473
  • Botswana 476
  • Lesotho 484
  • Cameroun 485
  • Mauritania 485
  • Swaziland 486
  • America 486
  • Brazil 486
  • Canada 491
  • United States of America 498
  • Venezuela 499
  • Guyana 500
  • English Guyana 501
  • Asia 502
  • Borneo — Indonesia — Kalimantan 502
  • China 503
  • Burma-Myanmar 509
  • India 509
  • Russia 514
  • Australia 527
  • Europe 529
  • Finland 529
  • Sweden 530
  • Norway 530
  • Greenland 530
  • Rio Tinto and diamonds534
  • Dominion Diamond Corporation 539

Chapter VI

    Cleaving 545
  • 1. Basic principles 545
  • 2. The cleaver’s tools 546
  • 3. Operation 550
  • 3.1. Preparatory work before cleaving 550
  • 3.2. Kerfing and cleaving 553
  • 3.3. Cleaning 555
  • 4. Cleaving in practice 555
  • 5. Cleaving productivity 557

Chapter VII

  • Sawing 563
  • 1. Principe 563
  • 2. Equipment of the sawyer 566
  • 2.1. The Sawing Bench 567
  • 2.2. Driving Power 567
  • 2.3. The Sawing Machine 570
  • 2.3.1. Description 570
  • 2.3.2. The sawyer’s tools 573
  • 2.4. Automatic sawing and laser sawing 576
  • 3. Procedure 579
  • 3.1. Marking or designing 579
  • 3.2. Verstellen or Setting 581
  • 3.3. Mounting of the stone on the sawing machine 584
  • 3.4. Sawing 587
  • 3.5. Cleaning 591
  • 4. Sawing in practice 593
  • Sawing naats 597
  • 5. Production and productiveness 600
  • 6. Laser cutting 603
  • 6.1 Laser sawing 603
  • Partial use of laser 604
  • 6.2. Sawing loss 606
  • 6.2.1. Definition 608
  • 6.2.2. Examples 609
  • 6.2.3. Comparing mechanical and laser sawing 609
  • 6.3. Software used 612

Chapter VIII

  • Bruting 619
  • 1. Basic principles 619
  • 2. Equipment 622
  • 2.1. The Bruting Machine 624
  • 2.1.1. Installation 624
  • 2.1.2. Description 625
  • 2.2. The bruting sticks 634
  • 2.3. Bruting dops 635
  • 2.4. Other accessories 637
  • A. Setting pins 637
  • B. The hammer 638
  • C. The loupe and the gauge 638
  • 3. Working method 639
  • 4. Bruting in practice 641
  • 5. Production and productivity 646
  • 5.1. The portable bruting machine of the WTOCD 647
  • 5.2. Universal Cone Generator (automatic bruting machine) 649
  • Superbruter of the WTOCD 652
  • EOS bruting machine 655
  • 6. Research on bruting 661

Chapter IX

  • Polishing 667
  • 1. Principles and historic survey 667
  • Polishing directions according to hardness 674
  • 2. Polishing equipment 677
  • 2.1. The polishing mill 677
  • 2.2. The polishing scaife 680
  • 2.3. The polishing tang 683
  • 2.4. The dop or polishing dop 687
  • 2.5. The sleigh 696
  • 2.6 Automatic polishing 698
  • The GS 3000 701
  • 2.7. The computer and diamond polishing 704
  • 3. Working method 709
  • 3.1 Sorting before polishing 709
  • 3.2. Positions of the tang 710
  • 3.3. Levelling of a tang with adjustable legs 711
  • 3.4. Practical hints 713
  • 3.5. Boiling and sorting 714
  • 3.6. Production and productivity 715
  • 4. Polishing in practice 716
  • 4.1. polishing of the table 717
  • 4.2. Cross work 720
  • 4.3. Polishing of the bottom side of a four point 726
  • 4.3.1 Cross work 726
  • 4.4. Polishing of the top side of a four point 728
  • 4.4.1. Cross work 728
  • 4.4.2 8/8 cut or setting in 8 730
  • 4.4.3.Polishing of the bottom side of a four point 731
  • 4.5. Polishing of eight cuts or single cuts 732
  • 4.6. Cross working of “whole” or makeables 733
  • 4.7. Polishing of bottom corners 734
  • 4.8. Polishing of top corners 735
  • 4.9 Eight cut of “whole” or makeables 736
  • 5. Brillianteering 738
  • 5.1 Stars 739
  • 5.2. Top Halves 739
  • 5.3. Bottom Halves 741
  • 5.4 Verstel 741
  • 6. Different polishing grains of certain diamond crystals 742
  • 6.1. The polishing grains 742
  • 6.2. Polishing grains of four points 743
  • 6.2.1. Cross work 743
  • 6.2.2. Eight-cut polishing 743
  • 6.3. Eight-cut polishing of the bottom 744
  • 6.3.1. Pavilions 744
  • 6.3.2. Position, number, shape 744
  • 6.3.3. Requirements when polishing 744
  • 6.3.4. Mistakes to be avoided 744
  • 6.3.5. Polishing directions and “starting” a facet 744
  • 6.3.6. Polishing procedures 745
  • 6.4. Polishing of pavilions with an imperfect or polished culet 746
  • 6.4.1. Natural culet 746
  • 6.4.2. Long culet 746
  • 6.4.3. Polished culet 747
  • 6.5. Brillianteering 747
  • 6.5.1. Stars 747
  • 6.5.2. Top halves 748
  • 6.5.3. Bottom halves 749
  • 6.6. Viewing of stones with a loupe751
  • 6.6.1. Whole stones or makeables751
  • 6.6.2. Remark 752
  • 6.7. Lamellar structure etchings growth marks 752
  • 7. Production and rentability 752
  • 7. Derived forms 753
  • 7.1. The three point 753
  • 7.1.1. General features 753
  • 7.1.2. Polishing grains which can be tried out 755
  • 7.2. The two point 760
  • 7.2.1. General features 760
  • 7.2.2.Polishing grains 761
  • 7.3 The brilliant geometry 765
  • 7.3.1. A brilliant from a straight pyramid 765
  • 7.3.2. A brilliant from a regular octahedron 767
  • 7.3.3. Conclusion 769
  • Hearts & arrows 769
  • 8. Fancy cuts 773
  • 9. The marquise cut 774
  • 9.1. Cross work 778
  • 9.1.1. Top 779
  • 9.1.2. Bottom 779
  • 9.2. Brillianteering 780
  • 9.2.1. Points 780
  • 9.2.2. Stars 781
  • 9.2.3. Top halves 781
  • 9.2.4. Bottom halves 781
  • 10. The pendeloque or pear cut 782
  • 10.1. Cross work 784
  • 10.1.1. Top 784
  • 10.1.2. Bottom 785
  • 10.2. Brillianteering 785
  • 10.2.1. Bezels 785
  • 10.2.2. Stars 786
  • 10.2.3. Top halves 786
  • 10.2.4. Pavilions 786
  • 10.2.5. Bottom halves 787
  • 11. The oval cut 787
  • 11.1. Cross work 788
  • 11.2. Brillianteering 788
  • 12. The heart cut 788
  • 13. The baguette cut 790
  • 13.1 Side view 791
  • 13.2. Top 791
  • 13.3. Bottom 791
  • 14. The emerald cut 792
  • 14.1 Side view 792
  • 14.2. Top 793
  • 14.3. Bottom 793
  • 15. The triangle cut 794
  • 15.1. The normal triangle 794
  • 15.2. The brillianteered triangle 795
  • 15.3. Cross work 795
  • 15.4. Brillianteering 795
  • 16. The rose cut 795
  • 17. The swiss cut 797
  • 18. The carre or square cut 798
  • 19. The radiant cut 798
  • 20. The flanders brilliant 798
  • New fancy cuts 801
  • 21. Diamond sculptures 828
  • 24. Maintenance of polishing equipment 832
  • 25. Scientific research and technological innovations related to the cutting of gem diamonds 837
  • 25.1. The price of a diamond 838
  • 25.2. Hardness 838
  • 25.3. Thermal conductivity 839
  • 25.4. Refractive index 839
  • 25.5. Concrete cases of research and innovation 840
  • Systematic research by specialised research centres 841
  • a) The bruting project 841
  • b) The polishing project 845
  • c) Consulting 846
  • d) Conclusion 847
  • 25.6. Diamond dust suction installations 848
  • 26. Description and use of automatic machines (WDT) 849
  • 26.1. Preliminary remarks 849
  • 26.2. New generation 850
  • 26.2.1. Installation 850
  • 26.2.2. Brief description of the major accessories 852
  • 26.2.3. The installation of the polishing machines 852
  • 26.2.4. Organisation flow chart 853
  • 26.2.5. Layout of an automatic polishing factory 853
  • 26.3. The mark III 853
  • 26.3.1. The machine and the different parts 853
  • 26.3.2. Operation 855
  • 26.3.3. Blocking 856
  • 26.3.4. Brillianteering of the top 857
  • 26.3.5. Brillianteering of the bottom 859
  • 26.4. The GS 3000 861
  • 26.4.1. Short description of the automatic grain seeker 861
  • 26.4.2. The control panel 863
  • 26.4.3. The machine 863
  • 26.4.4. The polishing procedures 863
  • 26.5. The VR2 863
  • 26.6. Octopus 864
  • Circumstances of use 866
  • Start up, operate and switching off the machine 870
  • 26.7. Woscam 895
  • 27. Feathers and cleavages during polishing 897
  • 27.1. Foreign elements as inclusions 897
  • 27.2. Different kinds of inclusions 897
  • 27.2.2. Cleavages in the polishing direction 898
  • 27.2.3. Cleavages in non-polishing directions 898
  • 27.4. Positioning of cleavages on the wheel 899
  • 27.5. Decoloring of cleavages 899
  • 27.6. Burning of the surface of the diamond : the causes 899
  • 28. The polishing of naat stones or maccles 900
  • 28.1. Definition of naat stones or maccles 900
  • 28.2. External characteristics 900
  • 28.3. Different types 900
  • 28.3.1. Naat stones 900
  • 28.3.2. Maccles 901
  • 28.3.3. Twins 901
  • 28.3.4. Black naats 901
  • 28.3.5. Block naats 901
  • 28.3.6. Fibre naats 902
  • 28.4. Treatment techniques 902
  • 28.4.1. Polisher 902
  • 28.4.2. Method for a single naat 902
  • 29. Maintenance of polishing equipment 903
  • 30. The diamond expert computer 907
  • 30.1. Diamond dust suction installations 910
  • 30.2. Avalon – Control of the polishing’s finish 911
  • 30.3. Merlin 913
  • 30.4. Solid 914
  • 30.5 Excalibur 915
  • 31. Lexus automatic device for cross shaping made in india 916
  • 32. Into the heart of diamond 916

Chapter X

  • Equipment for the diamond dealer 921

Chapter XI

  • Diamond Trade 947
  • 1. Historic evolution of the diamond trade 947
  • 2. De Beers 956
  • De beers at the 21st century 979
  • Added value along the diamond production chain 980
  • Grandeur and decline of a diamond centre : Amsterdam 984
  • A report which hastened the fall of Amsterdam 987
  • Epilogue 988
  • Dubai, a new diamond centre 989
  • Certificate 990
  • The cutting 990
  • Jewellery 991
  • China 991
  • India 994
  • 3. The diamond market 995
  • 3.1. The market for rough diamonds 1016
  • Supplier of Choice 1017
  • Back to the roots 1018
  • Blood diamonds 1023
  • The kimberley process 1025
  • 3.1.1. De Beers and the “sights” 1028
  • 3.1.2. The market for rough diamonds outside De Beers 1029
  • 3.1.3. The diamond bourses 1036
  • 3.1.5. The seal (“cachet”) 1056
  • 3.2. The market for polished diamonds 1058
  • 3.3. Elements of evaluation (the 4 c’s) 1058
  • 4. Absorption spectroscopy 1095
  • 4.1. Universal spectrophotometer 1095
  • 4.2. Diamond photometer 1097
  • 5. Clarity 1102
  • 5.1. IDC directive for the clarity grade of internal characteristics 1109
  • 5.2. Location 1114
  • 5.3. Number 1115
  • 5.3.1. Critical characteristics — asterisk zone 1116
  • 5.4. contrast 1117
  • 5.5 Measuring technique 1120
  • 5.5.1. Size 1120
  • 5.6. Measuring instruments 1122
  • 6. Proportions and finish 1137
  • The new norms of the IDC 1137
  • 7. Emotional value 1159
  • 8. Certificates 1161
  • 9. Identification 1181
  • 9.1. X-ray topographic pictureX 1182
  • 9.2. Okuda system 1182
  • 10. The jeweller’s sales room 1208
  • The diamond high council (HRD) before and today 1222
  • London, world centre of diamond insurances 1231
  • Why participate in a fair ? 1238
  • You have decided to participate in a trade fair 1239
  • 6 months before fair 1239
  • 5 months before fair 1240
  • 3 months before fair 1244
  • 1 Month before fair 1245
  • 2 Weeks before fair 1246
  • 1 Week before fair 1246
  • 2 Days before fair 1248
  • Departure 1248
  • Arrival 1249
  • D-Day 1250
  • After closing time 1251
  • Last fair day 1252
  • Flying home 1253
  • Back at your office 1253
  • One week later 1253
  • Psychology 1254
  • Conclusion1255
  • Raffles in the profession 1255
  • Banks in the diamond sector 1270
  • The Antwerpse Diamantbank, first diamond bank ! 1270
  • The NHM 1271
  • The ABN and the AMRO 1272
  • The State Bank of India 1272
  • Bibliography 1277
  • Glossary 1283

Dureté 10: Table des matières

Préface

  • Introduction7
  • La genèse du diamant7
  • L’intérieur de la Terre encore méconnu8
  • Une puissance terrifiante9
  • La maîtrise10

Chapitre I

  • Histoire et légendes13
  • Lode Van Berkem et l’origine de la technique de taille15
  • Les diamants « Naïfz »15
  • Témoignages de Robert de Berquem17
  • Conclusion20
  • Légendes et histoires21
  • Histoire de la taille du diamant23
  • La taille automatique28

Chapitre II

  • Pierres célèbres31
  • Tableau de la plupart des pierres célèbres31
  • Le Cullinan33
  • Le Koh-i-Noor36
  • Le Mogol et l’Orloff39
  • Le Shah41
  • Le Hope42
  • Le Tiffany44
  • Le Nizam45
  • Le Jubilé45
  • Le Florentin ou Grand-Duc de Toscane ou encore Autrichien45
  • Estrêla do Sul, Star of the South Diamond ou Étoile du Sud46
  • L’Eureka et l’étoile de l’Afrique du Sud47
  • Le régent ou le diamant Pitt48
  • Le Sancy52
  • Grands diamants récemment découverts53
  • Le Centenaire53
  • Lal Qila55
  • « Unamed brown »59

Chapitre III

  • Caractéristiques du diamant71
  • 1. Structure du diamant71
  • 2. Morphologie cristalline72
  • 2.1. Notions générales72
  • 2.2. Morphologie cristalline du diamant76
  • 2.2.1. Formes générales76
  • 2.2.2. Formes maclées81
  • 2.2.3. Autres formes82
  • Indices de Miller83
  • 3. Propriétés mécaniques83
  • 3.1. Densité – densité relative83
  • 3.2. Dureté85
  • Échelle qualitative de dureté selon Mohs85
  • Échelle qualitative de dureté par résistance à l’usure (Rosiwal)88
  • La dureté selon Vickers89
  • La dureté selon Brinell89
  • Diamant 50 fois plus dur91
  • 4. Propriétés chimiques92
  • 4.1. Réfraction92
  • 4.2. Pouvoir réflecteur93
  • 4.3. Dispersion93
  • 4.4. Effet de biréfringence93
  • 4.5. Fluorescence94
  • 4.5.1. Couleur et fluorescence du diamant95
  • 4.5.2. Influence de la fluorescence sur la couleur du diamant97
  • 4.5.3. Conclusion100
  • 4.6. Transparence aux rayons X100
  • 5. Propriétés thermiques101
  • Dilatation103
  • 6. Propriétés électriques104
  • Impuretés dans les semi-conducteurs104
  • 7. Propriétes de surface107
  • 8. Autres particularités107
  • 9. Limpidité107
  • 10. Couleur et traitement de la couleur108
  • Le diamant noir naturel : conducteur d’électricité114
  • Les diamants irradiés115
  • Détection115
  • La spectrométrie miniature à l’aide de fibre optique117
  • Spectres de transmission120
  • 11. Inclusions122
  • 11.1. Les glaces ou glets123
  • 11.2. Les inclusions gazeuses ou liquides124
  • 11.3. Les inclusions solides124
  • 11.4. Inclusions dans les diamants d’Afrique du Sud127
  • 11.4.1. Inclusion de spinelle (chromite) dans une lamelle de clivage127
  • 11.4.2. Inclusion de péridot (forstérite) dans un diamant taillé128
  • 11.4.3. Inclusion de pyroxène (diopside) dans un diamant taillé129
  • 11.4.4. Inclusion d’hématite dans un diamant brut129
  • 11.4.5. Inclusion de graphite dans un diamant brut130
  • 11.4.6. Inclusion de grenat (pyrope) dans une lamelle de clivage130
  • 11.5. Traitement des inclusions130
  • Forage au laser en forme de ver132
  • Laser133
  • Le rayon laser et le diamant136
  • La spectroscopie Raman en gemmologie136
  • 12. Imitations et substituts du diamant142
  • Imitations du diamant146
  • Coating ou enduit146
  • Les imitations149
  • La moissanite153
  • Le remplissage des déchirures (glets) ou crackfilling157
  • Récapitulation161
  • Nom et interdiction d’interpellation – synthèse et imitation162
  • 13. Le diamant synthétique163
  • 14. Les améliorations de la couleur, la détection172
  • 15. Diamants colorés naturellement ou artificiellement175
  • Coloration obtenue par irradiation177
  • Résumé des détections178
  • Traitement H.P.H.T.(haute pression et haute température) en bijouterie178
  • Où en sommes-nous ?179
  • Synthèses de qualité gemme187
  • Synthèses H.P.H.T.188
  • Synthèses C.V.D. (Chemical Vapor Deposition)194
  • Chronologie des manipulations201
  • Le futur proche202
  • Récapitulatif des traitements H.P.H.T.204
  • La photoluminescence204
  • Nouveaux horizons du carbone206
  • Plus dur que le diamant naturel210
  • Le graphène210
  • Le cinquième état du carbone210
  • Film de diamant non C.V.D.211
  • La friction éliminée par le carbone211
  • Élimination des couleurs dans les C.V.D.212
  • La cathodoluminescence212
  • Divers types de luminescence213
  • R.M.N.213
  • Voyage au centre de la terre216
  • Les diamants caméléon217
  • Façonnage219
  • Le diamant à l’aide des physiciens 220
  • Le diamant au service de la géologie 220
  • L’enclume de diamant 220

Chapitre IV

  • Géologie, prospection et exploitation 225
  • 1. Géologie 225
  • 1.1. Formation terrestre 225
  • 1.2. Formation dans les météorites 227
  • 2. Gisements 229
  • 3. Prospection 231
  • 3.1. Prospection systématique de grandes étendues 231
  • 3.2. Prospection liée à l’hydrographie 233
  • 3.2.1. Prospection alluvionnaire classique 233
  • 3.2.2. Prospection alluvionnaire en milieu dense 234
  • 3.2.3. Exploitation et préparation de l’extraction 235
  • L’avion renifleur, le zeppelin et le diamant 235
  • 4. Exploitation et extraction 238
  • 4.1. Gisements primaires 238
  • 4.1.1. Mine à ciel ouvert 238
  • 4.1.2. Mine souterraine 241
  • Exploitation souterraine favorable à l’environnement 242
  • 4.2. Gisements secondaires éluvionnaires et alluvionnaires 243
  • 4.3. Gisements littoraux et marins 244
  • 5. Traitement du minerai, récupération du diamant 246
  • 6. Triage du diamant brut 249
  • 6.1. Le diamant gemme 250
  • 6.2. Le diamant industriel 254
  • Le diamant polycristallin 257
  • Le monocrystal De Beers 259
  • Advanced diamond composite 259
  • L’emploi du diamant dans la biologie et la chirurgie 260
  • Le liant 261
  • Avantage et désavantage : 261
  • Films de diamants synthétiques pour l’industrie 262
  • Le diamant synthétique et l’industrie 263
  • 6.3. Le crushing-bort ou bort 266
  • La dérive des continents et le diamant 268
  • L’évaluation d’un lot de diamant brut 271
  • Les macles — maakbaar — non sciable 271
  • Classification par couleur 273
  • 1. Les incolores 274
  • 2. les teintés 274
  • 3. les colorés 275
  • Le jaune 275
  • Les pierres brunes 275
  • Les couleurs fantaisies 275
  • Le Colorimètre Chromascope 276
  • Conclusion 276
  • La forme 277
  • Le poids 278
  • Triage selon les caractéristiques 278
  • Les Closed 280
  • Spotted 281
  • Irregulars 281
  • Les naats 282
  • Le bort ou boart 282
  • Le diamant industriel 282
  • Near gems 283
  • Les balances 283
  • Les risques d’achat du brut à la source 284
  • Les imitations et manipulations du diamant brut 286
  • Il y a deux méthodes d’évaluation 288
  • Dans la pratique 290
  • Le facteur innovateur : « l’estimation t » 294
  • Diamants au Maroc ? 295
  • Les sites diamantifères et les géofractales 297
  • Jorc- code = Joint Committee of Ore Reserves Calculations 305
  • Découverte des plus anciens diamants de notre planète 305
  • La kimberlite, « roche mère » ou « ascenseur » du diamant 307
  • Les différents sites de la kimberlite 309
  • Composition chimique 311
  • Lamproïte ou kimberlite 311
  • Qu’est-ce que c’est la kimberlite ? 312
  • Minéraux satellites 314
  • Un diamant dans la Galaxie 314

Chapitre v

  • Principaux pays producteurs de diamant 317
  • Afrique 318
  • Afrique du Sud 318
  • Angola 328
  • Zimbabwe 330
  • Libéria 331
  • Sierra Leone 332
  • Tanzanie (ex-Tanganyika) 337
  • République Démocratique du Congo 338
  • La Namibie 344
  • La République Centrafricaine 346
  • Le Ghana 347
  • La Côte d’Ivoire 348
  • La Guinée 349
  • Botswana 351
  • Lesotho 357
  • Cameroun 358
  • Mauritanie 359
  • Swaziland 359
  • Amérique 360
  • Brésil 360
  • Canada 364
  • États-Unis d’Amérique 369
  • Vénézuela 370
  • Guyane 371
  • Guyane anglaise 372
  • Asie 372
  • Indonésie — Bornéo — Kalimantan 372
  • Chine 374
  • Birmanie-Myanmar 378
  • Inde 378
  • Russie 383
  • Australie 391
  • L’Europe 393
  • Finlande 393
  • Suède 394
  • Norvège 394
  • Groënland 394
  • Les grands producteurs en 2006 395

Chapitre VI

  • Le clivage 403
  • 1. Principe 403
  • 2. Outillage 404
  • 3. Mode opératoire 407
  • 3.1. L’avant-clivage 407
  • 3.2. Entaille et clivage 411
  • 3.3. Nettoyage 413
  • 4. Pratique du clivage 413
  • 5. Rentabilité du clivage 415
  • L’entaille pour le clivage 417

Chapitre VII

  • Le sciage 419
  • 1. Principe 419
  • 2. Outillage du scieur 421
  • 2.1. Le banc de sciage 421
  • 2.2. L’énergie motrice 422
  • 2.3. La machine de sciage 424
  • 2.3.1. Description 424
  • 2.3.2. Le plateau et le disque de sciage 427
  • 2.4. Sciage automatique et sciage au laser 430
  • 3. Mode opératoire 432
  • 3.1. Marquage 432
  • 3.2. Sertissage 434
  • 3.3. Mise en place de la pierre sur la scie 436
  • 3.4. Sciage proprement dit 439
  • 3.5. Nettoyage 442
  • 4. Pratique du sciage 445
  • Le sciage des naats 449
  • 5. Production et rentabilité 452
  • 6. Traitement au laser 456
  • Le sciage 456
  • Utilisation partielle du laser 457
  • Utilisation du laser 458
  • 6.2. Pertes lors du sciage 460
  • 6.2.1. Définition 460
  • 6.2.2. Exemples 461
  • 6.2.3. Comparaison sciage mécanique et au laser 462
  • 6.3. Logiciel utilisé 464

Chapitre VIII

  • Le débrutage 469
  • 1. Principe 469
  • 2. Outillage 471
  • 2.1. La machine à débruter 472
  • 2.1.1. Installation 472
  • 2.1.2. Description 474
  • A. Machine à un axe 474
  • B. Machine à débruter à deux axes 481
  • 2.2. Le bâton de débrutage 483
  • 2.3. Pots de débrutage 484
  • 2.4. Autres accessoires 485
  • A. La tige de sertissage 485
  • B. Le marteau 487
  • C. La loupe et le calibre 487
  • 3. Mode opératoire 488
  • 4. Pratique du débrutage 489
  • 5. Production et rentabilité 496
  • 5.1. La machine manuelle du W.T.O.C.D. 496
  • 5.2. Universal Cone Generator (machine à débruter automatique) 498
  • Le Super Bruter du W.T.O.C.D. 502
  • Éos 503
  • Avantages 507
  • 6. La recherche dans le débrutage 509

Chapitre IX

  • La taille, le polissage 513
  • 1. Principe et rappel historique 513
  • Direction de taille selon la dureté 519
  • 2. Outillage de taille et de polissage 522
  • 2.1. Le moulin à polir 522
  • 2.2. Le disque ou meule 524
  • 2.3. La pince 527
  • 2.4. Le dop 529
  • 2.5. La glissière 535
  • 2.6 La taille automatique 537
  • 2.7. L’ordinateur et la taille du diamant 540
  • Sarin et Ogi 541
  • 3. Mode opératoire 546
  • 3.1 Tri préalable 546
  • 3.3. Mise au point de la pince 549
  • 3.4. Conseils pratiques 550
  • 3.5. Nettoyage et tri 552
  • 4. Pratique de la taille 553
  • 4.1. Taille de la table 554
  • 4.2. Taille en croix 557
  • 4.3. Taille en 8⁄8 ou mise en 8 563
  • 4.3.1. Facettage de la culasse 564
  • 4.3.2. Facettage de la couronne 566
  • 4.4. Taille en brillant 569
  • 5. Production et rentabilité 572
  • 6. Technique de la taille du diamant 574
  • 7. Positions de coupe du 4 pointes 576
  • 7.1. Taille en croix 577
  • 7.2. Brillantage 577
  • 7.2.1. Les étoiles 577
  • 7.2.1.1. Étoiles de gauche 577
  • 7.2.1.2. Étoiles de droite 578
  • 7.2.2. Les haléfis 579
  • 7.2.2.1. Halefis de couronne 579
  • 7.2.2.2. Haléfis de culasse 580
  • 7.2.3. La colette 580
  • 7.2.3.1. colette à naturel 580
  • 7.2.3.2. colette allongée 580
  • 7.2.3.3. Taille à facettes de la colette 580
  • 8. Positions de coupe du 2 pointes 581
  • 8.1. Taille en croix 583
  • 8.1.1. Positionnement de la pierre dans la pince 583
  • 8.1.2. Directions de taille 584
  • – La table 584
  • 8.2. Taille en 8⁄8 584
  • 8.3. Brillantage 585
  • 8.3.1. Les étoiles 585
  • 8.3.1.1. Étoiles de gauche 585
  • 8.3.1.2. Étoiles de droite 586
  • 8.3.2. Les haléfis 586
  • 8.3.2.1. Haléfis de couronne 586
  • 8.3.2.2. Haléfis de culasse 587
  • 9. Positions de coupe du 3 pointes 588
  • 9.1. Taille en croix 590
  • 9.1.1. Positionnement de la pierre dans la pince 590
  • 9.1.2. Directions de taille 590
  • – La table 590
  • – Table du 3 pointes octaédrique 590
  • – Table du 3 pointes dodécaédrique 590
  • – Table du 3 pointes clivé 590
  • – Coins de couronne 590
  • – Coin de base 590
  • – Coins « étalés » 590
  • – Coins « raides » 591
  • – Coins de culasse 591
  • 9.2. Taille en 8⁄8 592
  • 9.3. Brillantage 592
  • 9.3.1. Partie supérieure ou couronne 592
  • 9.3.1.1. Les étoiles 592
  • 9.3.1.2. Les haléfis 593
  • 9.3.2. Partie inférieure ou culasse 594
  • 10.3 la géométrie du brillant 594
  • 10.3.1. Un brillant d’une pyramide droite 594
  • 10.3.5 un brillant d’un octaèdre régulier 596
  • 10.3.3. Conclusion 598
  • Une parfaite symétrie 599
  • 11. introduction aux tailles fantaisies 604
  • 11.1. Taille en poire 604
  • 11.2. Taille en marquise ou navette 605
  • 11.3. Taille en baguette 607
  • 11.4. Taille en émeraude 608
  • 11.5. Taille en rose 609
  • 11.6. Taille en coeur 611
  • 11.7. La taille ovale 611
  • 12. Analyse des tailles 612
  • 12.1 Taille en marquise 612
  • 12.1.1 Taille en croix 613
  • 12.1.2. Prétaille 614
  • 12.1.1.1. Étude de la forme débrutée 614
  • 12.1.1.2. La table 614
  • 12.1.1.3. Partie inférieure 616
  • 12.1.1.4. Partie supérieure 617
  • 12.1.2. Reprises 618
  • 12.1.2.1. Partie supérieure 618
  • 12.1.2.2. Partie inférieure 618
  • 12.1.2 3. Polissage de la table 618
  • 12.1.3 Taille en 8⁄8 619
  • 12.1.4 Brillantage 620
  • 12.1.4.1. Partie supérieure 620
  • Les étoiles 620
  • Les haléfis 620
  • 12.1.4.2. Partie inférieure 621
  • 12.2. Taille en pendeloque (ou poire) 622
  • 12.2.1. Taille en croix 625
  • Taille en croix préliminaire 625
  • La table 625
  • A. Partie inférieure 626
  • B. Partie supérieure 626
  • Reprises 627
  • a. Partie supérieure 628
  • b. Partie inférieure 628
  • c. Polissage de la table 628
  • 12.2.2 Taille en 8⁄8 629
  • Partie supérieure 629
  • Partie inférieure 629
  • Brillantage 630
  • A. Partie supérieure 630
  • Les étoiles 630
  • Les haléfis 631
  • B. Partie inférieure 631
  • 12.3 Taille en émeraude 631
  • 12.3.1. Taille en croix 633
  • Taille en croix préliminaire 633
  • Taille de la table 634
  • Taille du rondiste 634
  • A. Partie inférieure 634
  • B. Partie supérieure 634
  • Taille des coins 635
  • A. Partie inférieure 635
  • B. Reprises 635
  • 1. Partie supérieure des Reprises 635
  • 2. Partie inférieure des Reprises 636
  • 12.4. Taille en baguette 637
  • 12.4.1. Taille en croix 638
  • Taille en croix préliminaire 638
  • Taille de la table 638
  • Taille du rondiste 638
  • A. Partie inférieure 638
  • B. Partie supérieure 639
  • Reprises 639
  • A. Partie supérieure 639
  • B. Partie inférieure 639
  • Positions de coupe 640
  • 12.5 Taille en carré 640
  • 12.6 Taille en triangle 642
  • 12.7 Taille en rose 644
  • Formes dérivées 645
  • 12.8 Taille en Swiss-Cut 647
  • 12.9. La taille en radiant 647
  • 12.10. La taille Flanders 648
  • Quelques nouvelles tailles importantes apparues sur le marché de la bijouterie 650
  • Taille fantaisie ancienne classique 666
  • D’autres applications des tailles fantaisies 670
  • La taille des diamants de couleur 670
  • 13. Sculptures de diamants 671
  • La gravure 671
  • 14. Déchirures — fêlures – étonnures 678
  • 14.1. Éléments étrangers enfermés 678
  • 14.2. Sortes 678
  • 14.2.1. Appellations 678
  • 14.2.2. Fêlures dans le sens de la structure de clivage 678
  • 14.2.3. Fêlures ne suivant pas le sens de la structure de clivage 679
  • 14.3. Fêlures créées lors de la taille 679
  • 14.4. Pose de la fêlure sur le disque 679
  • 14.4.1. Le sertissage 679
  • 14.4.2. Taille sur la fêlure 679
  • 14.4.3. Taille contre la fêlure 680
  • 14.5. Décolorer les fêlures 680
  • 14.6. Traces de brûlure de la couche extérieure du diamant: les causes 680
  • 15. Pierres maclées lors de la taille 681
  • 15.1. Le terme de macle 681
  • 15.2. La marque extérieure 681
  • 15.3. Les différentes sortes 682
  • 15.3.1. Le naats 682
  • 15.3.2. La macle 682
  • 15.3.3. Les twins 682
  • 15.3.4. La macle noire 682
  • 15.3.5. Macles incrustées 683
  • 15.3.6. Les macles fibres 683
  • 15.4. Traitement — méthode de travail 683
  • 15.4.1. Le tailleur 683
  • 15.4.2. Méthode de travail pour une macle unique 684
  • 16. Entretien de l’outillage 685
  • 17. Recherche scientifique et innovation technologique
  • Relatives à la taille des diamants de joaillerie 690
  • 17.1. Le prix du diamant 691
  • 17.2. La dureté 692
  • 17.3. La conductibilité thermique 692
  • 17.4. Indice de réfraction 692
  • 17.5. La recherche et l’innovation : des formes concrètes 693
  • L’ordinateur expert diamantaire 694
  • A. La recherche systématique réalisée par des centres spécialisés 697
  • B. Le processus de la taille 697
  • C. Consultant 699
  • D. Conclusion 700
  • 17.6. Installation d’aspiration de poussières de diamant 701
  • 18. Description et utilisation de machines automatiques 706
  • 18.1. Préliminaires généraux 706
  • 18.2. L’installation 707
  • 18.2.1. Généralités 707
  • 18.2.2. Commentaire succinct des accessoires principaux 709
  • 18.2.3. L’installation du moulin à tailler 710
  • 18.2.4. Organigramme 710
  • Installation d’une unité 711
  • 18.3. Le Mark III 711
  • 18.3.1. La machine et ses composants 711
  • C. « Microswitch » d’élévation 714
  • D. « Smoothmotor » (moteur du polissage) et excentrique 714
  • e. Moteur à facettes 715
  • f. Moteur de recherche de structure « grainmotor » 715
  • g. Petit micromètre 715
  • h. Indicateur de pression et réglage de la pression 715
  • i. Dispositif de réglage de la hauteur 715
  • j. Micromètre 715
  • 18.3.2. Fonctionnement 715
  • 18.3.3. Taille en croix 716
  • 18.3.4. La couronne du brillant 718
  • 18.3.5. La culasse du brillant 721
  • 18.4. Le GS 3 000 723
  • 18.4.1. Description sommaire du chercheur automatique de structure 723
  • 18.4.2. Le tableau de commande 724
  • 18.4.3. La machine 725
  • 18.4.4. Les procédures de taille 725
  • 18.5. L’Octopus 727
  • Contrôle de l’étalonnage 743
  • La taille 744
  • 18.6. Voyage au coeur du diamant 750
  • 18.7. Machine automatique de mise en croix de Lexus fabriqué en Inde 753

Chapitre X

  • Petit outillage du diamantaire755

Chapitre XI

  • Le diamant et son commerce 769
  • 1. Évolution historique du commerce diamantaire 769
  • 2. De Beers 776
  • De Beers au XXIe siècle 782
  • La valeur ajoutée au travers de la chaîne de production du diamant 782
  • Grandeur et décadence d’un centre diamantaire, Amsterdam 784
  • Épilogue 788
  • Dubaï, un nouveau centre diamantaire 790
  • Certificat 791
  • La taille 791
  • Bijouterie 791
  • la Chine 792
  • L’Inde 794
  • 3. Le marché du diamant 796
  • 3.1. Marché du diamant brut 804
  • Supplier of Choice ou le fournisseur de choix 805
  • Back to the roots (le retour à l’origine). 805
  • Les diamants du « sang » 809
  • Le Processus Kimberley 812
  • Exemple du triage des diamants bruts à la C.S.O. 815
  • 3.1.1. La Central Selling Organization et les « vues » 815
  • 3.1.2. Marché du diamant brut « hors D.T.C. » 817
  • Rio Tinto et le diamant 817
  • Australie 818
  • 3.1.3. Les bourses 819
  • 3.1.4. Conseils pour l’achat du brut hors D.T.C. 823
  • Fédération mondiale des bourses diamantaires –World Federation of Diamond Bourses 824
  • I.D.M.A. – liste des associations de fabricants 827
  • 3.1.5. Le cachet 829
  • Le Document de commission 830
  • 3.2. Marché du diamant taillé 830
  • 3.2.1. Éléments d’évaluation : les 4 C 831
  • A. Le poids 831
  • Poids exotiques – Anciens poids et leurs correspondances en carats ou grammes 834
  • B. La couleur 837
  • Les diamants de couleur 851
  • Le G.I.A. 851
  • Le H.R.D. 852
  • Chromascope 852
  • Obtenir des diamants de couleur artificielle 854
  • Les diamants verts 855
  • 4. La spectroscopie d’absorption 857
  • 4.1. Spectrophotomètre universel 858
  • 4.2. Photomètre de diamant 860
  • Index de couleur 860
  • Fluorescence 861
  • 5. La pureté 864
  • 5.1. Définitions I.D.C. pour le degré de pureté des caractéristiques intérieures
  • 5.2. L’emplacement 872
  • 5.3. Le nombre 873
  • 5.3.1. Caractéristiques critiques — zone astérisque 874
  • 5.4. Le contraste 875
  • 5.5 Technique du mesurage 878
  • 5.5.1. La grandeur 878
  • La graticule de l’H.R.D. 879
  • 5.6. Les appareils de mesure 880
  • SI3 ou P1 884
  • Caractéristiques internes : 886
  • Caractéristiques externes : 887
  • 6. Proportions et fini 888
  • 7. La « cote d’amour » 903
  • Négoce 903
  • Conseils pratiques 905
  • 8. Les certificats 906
  • A.G.S. 906
  • Son et lumière 912
  • Les normes 913
  • Sarin DiaExpert XL-DiaMark-DiaScribe-TruScan 923
  • Ogi Systems 924
  • L’inscription au laser : moyen d’identification du diamant 925
  • 9. Identification 927
  • 9.1. La photographie topographique aux rayons X 927
  • 9.2. Le procédé Okuda 927
  • Le certificat doit-il être actualisé ? 931
  • Différence entre les normes 939
  • A.G.S. Grading 940
  • La valeur 942
  • 10. Le local d’achat ou de vente du diamant 949
  • Arbitrage et conciliation 949
  • Le système de distribution 952
  • Diamant et internet 952
  • Customerization, marketing, E-business 952
  • Participation à des salons professionnels de bijouterie des diamantaires et fabricants joailliers 962
  • Jour-j moins 5 mois 964
  • Constructeur du salon 965
  • Votre propre constructeur 965
  • Votre dossier du salon 966
  • Commande 967
  • Hôtel 967
  • Safe 967
  • Quelques suggestions 968
  • Publicité 969
  • Jour j-moins 3 mois 969
  • Clients 969
  • Votre site 971
  • Jour j moins 1 mois 972
  • Jour j moins 2 semaines 973
  • Jour j moins 1 semaine 973
  • Jour j moins 2 974
  • Départ 974
  • Arrivée 975
  • Jour J 977
  • ATA 979
  • Le dernier jour 980
  • Le retour 980
  • Retour au bureau 980
  • Une semaine plus tard 981
  • Psychologie 982
  • Conclusion 983
  • Les Arsène Lupin dans le métier 983
  • Bibliographie 993
  • Glossaire 998
  • Lexique multilingue 1010
  • Annexe 1013